Le site de Beuz
Slogan du site

Le site de Beuz contient une rubrique pour chacun de mes centres d’intérêts : mandriva linux, tarot, full metal planete, mes logiciels, etc...

Midas sorti de sa lampe !
Article mis en ligne le 1er février 2005
dernière modification le 10 juin 2007
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Tout le monde connait Midas : ce personnage mythologique qui change ce qu’il touche en or, crachote quelques vapeurs de gasoil et parle couramment le PHP...
Mais ce que vous ne savez peut-être pas c’est que lorsqu’on frotte un astronef à Midas, il en sort un génie !

Vous me direz que c’est un lieu commun car tout le monde reconnait qu’il tient le site de la croisée de façon brillante et tout et tout...

Ce n’est pas de cela que je veux vous parler mais de la partie "grincheux". Sur cette partie, midas se posait en dernier tandis que je me posais troisième.

>La situation est la suivante :Bekymy s’est posé en premier sur une île quasi intouchable au nord est. Marcus a décidé de se poser plein sud.

Pour ma part je décide donc de me poser à l’ouest et au centre bloquant ainsi les possibilités de Midas. Je ne voyais pour lui que deux positions : plein nord face à Bekymy ou sud-est toujours face à Bekymy. Dans les deux cas, j’espérais être bien tranquille pendant que les deux se taperaient dessus.

C’est sans compter sur l’imprévisibilité de Midas, qui s’est posé à l’extrème sud ouest dans une position où personne ne lui aurait donné la moindre chance : 1 seul minerai à portée, 7 cases de mes tourelles et rien pour défendre correctement les siennes.

D’ailleurs, la sentence ne se fait pas attendre : dès le tour 4, je lui pête sa pondeuse en sacrifiant deux chars. Il en pête un et capture l’autre, une bien maigre consolation. En effet, dès le tour suivant, je vais pouvoir pêter sa seule tourelle marine. Il ne me restera plus qu’à détruire ses chars un par un pour ramasser astronef et GT.

Oui mais voilà.... Arrive LE COUP DE GENIE de Midas :
Au lieu de se protéger, il part à l’attaque... de Marcus ! Il nettoie le sud de l’astronef marcusien et laisse là son GT et deux chars.

début du tour 7 : rouge doit jouer

C’est à moi de jouer. Marcus va pouvoir détruire les chars midasiens et capturer le GT en 15 points. Il se retrouvera alors avec deux GT et je suis son seul ennemi direct. Inutile de dire que non seulement, je n’aurais plus le temps d’aller titiller les tourelles midasiennes mais qu’en plus il n’est plus question de survivre face à Marcus et ses deux GT aussi prêts et près.

Midas m’oblige donc à dépenser 25 points pour détruire le GT de marcus et l’aider ainsi dans la capture d’un astronef mieux armé que le sien. DIA-BO-LI-QUE !

... tour 11

La pause conjointement décrétée en midas et moi me permet de fabriquer quelques chars. Mon astronef n’était quasiment plus protégé... Pendant ce temps-là, Bekymy lance une offensive sur Midas : la barge part avec son Gt et deux chars. Il détruit deux tourelles de l’ex-astronef de Marcus.

Midas se venge aussitôt en détruisant le GT de Bekymy et en lui capturant un char.

Au tour 11, je me retrouve donc avec la seule armée capable d’agressivité : Midas doit immobiliser son GT pour protéger son unique tourelle. Bekymy repart en pleurant son GT perdu.

J’ai deux options : attaque d’un astronef ou mineraitage.

A réfléchir...

Mise à jour : 19 octobre 2005

Je réfléchis vite et choisis le mineraitage : Si Bekymy a de l’avance sur moi, je peux encore le rattraper. En effet, pendant les escarmouches entre midas et moi et durant les tours perdus à l’aider à achever Marcus, Bekymy a fait le plein de minerais.

Il suffit que j’assèche les minerais côté Midas et ce dernier choisira naturellement d’aller annexer l’astronef de Bekymy qui n’a plus de GT protecteur. Et pendant que Bekymy va se défendre, il n’aura plus le temps de mineraiter et, au contraire, puisera dans ses minerais pour construire des chars.

J’espère bien rafler un maximum de minerais. Je fais donc un nettoyage parfait autour de l’ex-astronef de Marcus et bloque le corridor côté astronef de midas.

Midas remet de l’ordre dans l’astronef marcusien et... fait l’énorme boulette ! Il oublie que la marée normale permet à Bekymy de contourner ses défenses pour détruire la dernière tourelle par le sud et capturer ainsi l’ex-astronef marcusien. Et oui, pourquoi se méfier d’un astronef plein de minerais qui n’a même plus de GT pour se défendre ? Oui mais c’est de Bekymy dont on parle ! Impossible qu’il ne voit pas la boulette.

Je dispose de deux possibilités :
- je cours protéger l’astronef ex-marcus en bouchant la faille sud avec mon GT et un char : 25 points puis 15 points de perdus pour le retour. Et là, c’est fini : Bekymy prend une telle avance en minerais que je ne pourrais plus le rattraper
- je laisse Bekymy capturer l’astronef ex-marcus, il va lui falloir deux tours pour s’organiser et pendant ce temps je mineraite. J’ai perdu également car l’ex-astronef de Marcus contient 7 ou 8 minerais.

Finalement, je choisis la deuxième option pour plusieurs raisons. D’abord parce que c’était un peu "abuser" de donner un second coup de pouce à Midas, ensuite parce que ça donnait à Bekymy une belle victoire et un rebondissement supplémentaire. Enfin, il n’était pas dit que Bekymy ne ferait pas à son tour une boulette dont je pourrais profiter, dernier (très maigre) espoir que cette partie tourne enfin en ma faveur...

Ce ne sera pas le cas : Bekymy ne viendra pas me chatouiller les tourelles et finira son mineraitage.

A la fin du tour 20, mon seul espoir pour les 5 tours à venir est de ramasser 2 minerais alros que le danger d’en perdre autant par une attaque békymienne est grand. Décollage !

Midas sent le vent tourner et sans barge (échouée au loin), ni GT, il préfère, lui aussi, décoller.

Victoire haut la main de Bekymy !

P.S. :

Bekymy s’ennuiera un peu sur les derniers tours au point d’aller détruire la barge échouée...


Forum
Répondre à cet article

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puce RSS

2001-2018 © Le site de Beuz - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.89
Hébergeur : Beuselinck